Extrait de dialogues sur un site de rencontre

Elle : Nous en avons, des choses à découvrir l'un sur l'autre...

Lui : Oui c’est là une perspective très agréable.

Elle : C'est vrai... Ça laisse devant soi un paysage immense, comme le grand canyon, avec beaucoup de ciel, beaucoup de terre et de vue dégagée, du vent qui vient de gauche, de droite, des étoiles qui s'allument dans le ciel sombre…

Lui : wahoooo

Elle : et des aurores lumineuses, des aigles qui traversent lentement les espaces, des orages violents, l'odeur de la terre mouillée après la pluie, des silences figés sous la chaleur torride, des millions de petits insectes, tous différents au fil des saisons

Lui : oui, ces milliers de détails qui peuvent faire qu’une vie soit passionnante !

Elle : que de choses à observer, goûter, partager....

(silence)

Elle : je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, ni même si nous en avons un, mais j'aime ce que nous vivons, là, de suite....

Lui : oui moi aussi

Elle : hier, je roulais en voiture, je pensais à nos échanges, je me disais …

(long silence)

Lui : oui ?

Elle : qu'un jour, ça arriverait comme ça, sans crier gare, une belle rencontre, une vraie, qui me tomberait dessus, que ça arrive comme ça, simplement, par surprise

Lui : oui, une belle rencontre faite de partages complices

Elle : C’est ça ! Et c'est ce qui est magique quand ça arrive ! Ça transforme une vie, ça donne le sourire, ça fait effet lifting... rire, ça allume la lumière à l'intérieur !

Lui : oui, tout à fait ! Rire

Elle : tu souris, là ??

Lui : oui.

Elle : ... moi aussi.... J'ai la tête qui repose dans les mains, penchée, et je regarde ton visage sur l’écran et je souris (bêtement…)

Lui : je souris et je soupire aussi !

Elle : c'est bon de soupirer, ça fait respirer...

Lui : oui c'est bon. Tout est bon !

Elle : devant nous, il y a tout, la première fois que j'entendrai ta voix, la première fois que je te verrai, que je poserai ma main sur ton bras, que je me collerai à toi, que ta bouche se posera sur la mienne, notre premier repas, première nuit, premier réveil, tout… !

Lui : hum, et ce sera doux et fort !

Elle : oui, doux et fort, exactement.

Lui : Oui !

Elle : l'avenir sera ce que nous en ferons (ça met un peu la pression d'un coup ! rire)

Lui : oui, s'offrir à l'autre sans crainte…

Elle : je crois que c'est la première fois que je n'appréhende rien ! Que je peux tout ouvrir à l’autre, tout offrir, que je n'ai pas de peur, de quoi que ce soit…

Lui : c’est merveilleux, et cela me trouble profondément que ce soit si merveilleux !

Elle : il ne faut pas, il faut juste accueillir ce miracle ! rire

Lui : oui tout à fait, et je l’accueille, sans restriction !

Elle : c'est ça le miracle, que nous soyons revenus d'où nous arrivons toi et moi et que nous parvenions encore à franchir un pas de plus pour entrer dans la vérité nue, l'honnêteté absolue envers l’autre, envers soi surtout.

Lui : de quoi auriez-vous envie ?

Elle : de me rouler, minuscule et fragile, au creux de ta main large, rester là, immobile, à la merci du moindre mouvement, te suivre dans ta vie de tous les jours, invisible, et écouter le rythme de ton cœur, le battement de tes pas sur le sol, entrer en vibration...

Écrire commentaire

Commentaires : 0