10 000 partenaires potentiels !

Savez-vous que nous croisons 10 000 partenaires amoureux potentiels au  cours de notre vie ? 

 

« Chaque rencontre a son histoire, une histoire qui vaut la peine d'être vécue. L'histoire que vous vivez ne ressemble à aucune autre, elle est celle que vous attendiez, même si vous ne l'espériez plus. Elle bouleverse tout sur son passage et ne vous fait plus craindre d'être heureux ». (Extraits de Catherine Bensaïd « Histoire d'amour, Histoire d'aimer » p 241).

 

A chaque nouvel amour, chaque nouvelle rencontre, chaque être qui nous croise, passée la première étincelle, on se demande souvent si on ne va reproduire les schémas habituels qui ne nous ont pas été si favorables puisqu'ils nous ont remis, une fois de plus, au point zéro. 

La question est  légitime : comment vais-je m'en sortir  cette fois ? Tant de choses me font penser à l'ancienne histoire : est-ce que ça ne va pas finir de la même façon et me laisser encore anéanti(e) ? La peur est insidieuse. La peur qui engendre aussitôt un besoin de protection que nous apprenons à satisfaire par nos propres moyens, même si la manière est maladroite, le but est au moins honorable.

La peur, la protection, l'agressivité parfois, le doute, l'hésitation, tant d'émotions invalidantes issues de nos expériences passées qui ont un pouvoir immense sur notre présent et notre futur : CELUI DE NOUS FAIRE ECHOUER ! 

 

J'ai eu la chance de anticiper à un atelier de « love coaching » basé sur les théories d'Hendrix Harville (livres « Guetting the love you want » et « Keeping the love you find ») : il y est scientifiquement et statistiquement démontré que nous rencontrons dans notre vie 10 000 partenaires amoureux (ses) potentiels (les), ce qui laisse sans voix, n'est-ce pas ?

Nous ne « verrons » que ceux auxquels nous accordons un « lien » avec  notre  enfance. Notre  inconscient détectera  chez  eux  un « potentiel » à faire revivre les émotions connues et à réparer nos blessures. 

 

Sachez que quoi qu'il en soit et quelles que soient vos craintes : le chemin vous amène tout droit vers l'apprentissage de nouvelles expériences, de nouvelles émotions, qui toutes vous feront grandir. Soyez confiant, regardez-vous avec compassion : faites du mieux que vous pouvez en prenant garde d'être en accord avec vous-même et vous serez toujours sur la bonne voie (la vôtre !). 

Enfin, gardez en tête que ce nouvel amour ne s'appelle pas Christophe ni Jérémy ni Krystel, que le nouveau venu n'est pour rien dans vos états d'âmes, qu'il porte lui-même sa propre histoire et ses propres besoins à combler ! 

Ça enlève la pression, non ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0